En 2013, la longue marche des femmes vers l'émancipation continue...

Publié le 9 Janvier 2013

2012 s'est envolée sans que je trouve le temps de vous faire part de toutes les informations et nouvelles - bonnes ou mauvaise, qui arrivaient de toutes parts.

Certaines ont connu un grand écho médiatique d'autres moins...

Plusieurs rencontres ont été organisées en décembre pour débattre de l'éducation à l'égalité Filles/Garçons, qui serait à mettre en oeuvre dès la naissance...(ça fait quand même plus de 40 ans qu'on en parle ! cf "Du côté des petites filles", d'Elena Gianini Belotti aux éditions des femmes, qui n'a malheureusement pas vieilli)

Il faut dire que les obstacles sont nombreux et les préjugés tenaces, même les plus archaïques, sur une infériorité - ou tout au moins une faiblesse biologique des femmes, ou sur leurs préférences culturelles miraculeusement "instinctives". Préférences qui les font "jouer" à faire le ménage ou la cuisine, dorloter un poupon au sourire niais ou s'abîmer dans la contemplation de leur image qu'elles n'auront de cesse "d'améliorer" et de transformer pour plaire davantage aux garçons - ce qui doit être bien sûr devenir leur premier souci dans la vie. Il n'est qu'à consulter les sites ou catalogues de jouets qui ont approvisionné les sapins de Noël pour mesurer les différences d'intérêt éducatif et pédagogique entre une bonne partie des jouets vendus aux filles et ceux proposés aux garçons... Imitation domestique, dévouement mais aussi narcissisme et préoccupations consuméristes sont dévolus aux fillettes auxquelles on vend également des mondes "féériques" frelatés sans rapport avec la vie (de femme) qui les attend...

Bien sûr les garçons n'échappent pas non plus à un formatage qui les pousse encore trop souvent à développer à l'excès leur agressivité et une volonté de puissance qui rendra parfois difficiles leurs relations avec les filles puis avec les femmes qui ne seraient là que pour les servir ou les admirer. Ils sont sujets, elles sont objets...de leur dédain avant de devenir celui de leurs désirs parfois tellement "impérieux" ou "incontrôlables" qu'ils les conduiront au harcèlement voire au viol...

 

(Pour méditer sur l'égalité F/G chez les ados, voir ou revoir "La journée de la jupe" - porté par une Adjani magnifique, entourée de jeunes formidables dans ce film qui montre combien il est impossible pour de très nombreuses adolescentes d'aujourd'hui de porter simplement une jupe au quotidien alors que les poupées mannequins de leur enfance en portaient des plus courtes qui soient et que le pantalon était interdit à leurs grands-mères...Toute manifestation de féminité est considérée par nombre de garçons comme une invitation au sexe ou une provocation à réprimer.)

 

Une campagne contre le harcèlement sexuel au travail (malheureusement cela ne concerne pas les collégiennes) vient d'être lancée par le gouvernement.

Rendre visibles et sensibles les souffrances qu'il entraîne est un premier pas, mais travaillons à son éradication en inventant de nouveaux modèles d'éducation plutôt qu'à sa répression quand les préjugés qui le favorisent sont ancrés dans certaines têtes masculines un peu faibles.


 08.jpg

 

Préjugés qui conduisent aussi certains hommes à la volonté de puissance très développée à s'opposer à l'avènement de la parité en politique, en refusant le non-cumul des mandats.

Je vous engage à signer la pétition des Marianne de la République  pour que soit votée et APPLIQUEE une loi en ce sens. Par exemple en ne permettant pas de payer pour s'en exempter !

 

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/la-limitation-du-cumul-des-mandats-c-est-maintenant

 

Décembre a aussi vu Frédéric Taddéi faire sans vergogne la promotion du proxénétisme sur France 3.

De nombreuses féministes ont décrypté finement cette émission, comme Sophie Péchaud

présidente de l'AVFT, à lire sur :

http://sandrine70.wordpress.com/2012/12/18/ce-soir-plus-jamais-par-sophie-pechaud-de-lavft/

ou Thalia Breton d'Osez le féminisme :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/736763-dodo-la-saumure-invite-chez-taddei-sur-france-3-une-interview-honteuse.html

 

Sans doute que certains font déjà campagne pour la légalisation du proxénétisme, la prostitution étant somme toute "le plus vieux métier du monde" (encore une idée reçue bien ancrée), et "un métier comme les autres"... A ceux qui en seraient convaincus je propose des stages d'insertion sur le terrain - pour eux-mêmes d'abord, puis pour leurs proches des deux sexes.

Pour méditer sur cette question, je vous invite à lire "Putain", l'autobiographie sans complaisance de Nelly Arcand (disponible en livre de poche) . Je me souviens aussi avoir lu lors de sa parution au Mercure de France en 1981  "Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée..."- très claire sur les réalités destructrices d'un monde duquel on ne sort pas indemne (quand on arrive à en sortir).

Et pour faire progresser le débat public sur ces questions, j'invite à nouveau les hommes à s'engager en signant la pétition de l'association "Zéro macho" ...

 

http://zeromacho.wordpress.com/

 

Je terminerai sur une note d'optimisme en vous annonçant que le prix Artemisia 2013 (pour la promotion de la Bande Dessinée féminine) vient d'être remis à Jeanne Puchol pour son album Charonne-Bou Kadir aux éditions Tirésias. Les femmes aussi ont du talent, de l'esprit et des convictions à défendre pour un monde meilleur... Sachons les soutenir et les encourager !

Rédigé par Olympe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article