Publié le 1 Juin 2013

Soyons toutes des femen...

Notre corps est politique, il reste l'enjeu central de nombre de batailles présentes et de combats à venir.

Si quelques uns ont déjà été gagnés, chaque jour apporte son lot de colère devant l'injustice et de frustration face à notre impuissance à faire respecter le droit international, partout bafoué - surtout au féminin.

Aux Galeries Lafayette le corps des femmes semble une marchandise comme les autres, attribut d'un bétail à exploiter sans limite. Nous nous sommes rassemblés il y a quelques jours à Paris pour protester contre des "techniques de vente" offensives à l'occasion de l'ouverture du nouveau rayon lingerie. Dans cet espace luxueux et affriolant, le but était d'attirer des clients masculins à l'occasion de la fête des mères (mais oui !), en disséminant dans le magasin des mannequins tombant soudainement les habits et se montrant en sous-vêtements - les marques tatouées sur la peau, et en proposant des séances de strip-tease...(et pourquoi pas une pipe ou une passe ? Si pour vendre des articles de mode féminine on prétend stimuler le désir sexuel des hommes, pourquoi ne pas le satisfaire ?)

Notre corps est politique ! Dénudés par certains ou dissimulés par d'autres, les corps des femmes ne sont trop souvent que les outils d'une domination masculine brutale et d'un plaisir de prédateurs et non d'amoureux... Tous, ils s'arrogent le droit de disposer de notre intimité, de notre vie, de notre liberté... mercantiles ou prétendument religieux, leurs buts visent l'aliénation des femmes à leur pouvoir et à leurs désirs.

Au Salvador - qui criminalise l'avortement, Beatriz, 22 ans, risque la mort parce que la poursuite de sa grossesse met sa vie en danger, Amnesty a lancé une pétition pour tenter la sauver en faisant pression sur son gouvernement :

takeaction.amnestyusa.org/siteapps/advocacy/ActionItem.aspx?c=6oJCLQPAJiJUG&b=6645049&aid=519897&msource=W1305EAWMN2

Dans le même temps en France, les intégristes catholiques continuent à occuper l'espace public et à venir prier dans la rue tous les mois près de l'hôpital Tenon, pour discréditer le droit - acquis (?) à l'avortement, sous la protection de la police qui devrait légalement leur faire quitter les lieux...

La LDH a mis en ligne une pétition pour le droit à l'avortement et contre les intégrismes :

http://www.ldh-france.org/section/paris20/2013/05/10/petition-contre-les-integristes-et-pour-le-droit-a-l-ivg/

En Tunisie, Amina est retenue en prison et risque une longue peine de détention parce qu'elle proclame haut et fort son désir de liberté en luttant contre l'intégrisme religieux avec les armes à sa portée. Elle l'a d'abord écrit sur son corps nu et publié sa photo sur facebook, puis taggué sur le muret d'un cimetière pour protester contre un rassemblement salafiste (officiellement interdit) à Kairouan...(en y écrivant femen, elle se retrouve accusée de profanation de tombeau !)

Les femmes qui utilisent leurs corps pour réclamer la justice et contester l'ordre établi sont insupportables à ceux qui prétendent l'imposer - par la force s'il le faut. On les moque ou les maltraite, mais toujours on tente de les neutraliser, de les faire taire ou disparaître.(Rappelons-nous les paysans sans-terre au Mexique en 2006. Surexploités, après des années de protestations ignorées de tous, hommes et femmes de tous âges ont manifesté nus sur l'Avenue Reforma de Mexico pendant plusieurs semaines, sous les quolibets ou l'indifférence du plus grand nombre qui tentait de les rendre invisibles ainsi que leurs revendications de justice ...)

A ceux qui ne l'auraient pas encore vu, je ne peux que conseiller le très éclairant documentaire de Caroline Fourest et Nadia el Fani sur le mouvement des Femen.

https://www.youtube.com/watch?v=hfaMWQBi-E0

Elles rendent justice au combat courageux de ces jeunes femmes contre une domination masculine arrogante et violente qui s'appuie sur la maffia, la corruption ou les pouvoirs religieux pour soumettre le corps des femmes à leurs lois et à leurs profits. Leurs seins sont leurs porte-paroles, leurs corps nus dérangent dans l'espace public...Venues de l'Est, les femen essaiment sur tous les continents tant les luttes des femmes pour la justice et la liberté doivent parfois se radicaliser pour être connues, soutenues, gagnées...(leur site a été récemment piraté par les islamistes que la vue d'un corps de femme libre enrage, il reste pour le moment la page face book USA)

Amina a besoin d'une immense mobilisation internationale pour échapper à ses geoliers qui pourraient bien devenir ses bourreaux...

signez et faites signer la pétition

http://www.avaaz.org/fr/petition/FREE_AMINA_LIBEREZ_AMINA

(pour suivre l'évolution de la situation d'Amina : http://freeamina.blogspot.fr/)

Restons mobilisé(e)s !

Soyons toutes des femen...

Voir les commentaires

Rédigé par Olympe

Repost 0